La goutte peut-elle être traitée de manière naturelle ?

Définition de la goutte

La goutte est une forme courante et douloureuse d'arthrite. Elle provoque un gonflement, une rougeur, une chaleur et une raideur des articulations.

La goutte survient lorsque l'acide urique s'accumule dans le sang. L'acide urique résulte de la dégradation de substances appelées purines. Les purines sont présentes dans tous les tissus de l'organisme. Elles sont également présentes dans de nombreux aliments tels que le foie, les haricots et les pois secs, et les anchois. Normalement, l'acide urique se dissout dans le sang, passe par les reins et quitte l'organisme dans l'urine. Mais parfois, l'acide urique peut s'accumuler en cristaux en forme d'aiguille. Lorsqu'ils se forment dans les articulations, ils sont très douloureux. Les cristaux peuvent également provoquer des calculs rénaux.

Souvent, la première crise de goutte se produit dans le gros orteil. Elle peut également toucher les chevilles, les talons, les genoux, les poignets, les doigts et les coudes. Au début, les crises de goutte s'améliorent en quelques jours. Avec le temps, les crises durent plus longtemps et sont plus fréquentes.

Une personne est plus susceptible d'avoir la goutte si elle est :

C'est un homme ;
Vous avez des antécédents familiaux de goutte ;
Est en surpoids ;
Utilisez de l'alcool ;
Mangez beaucoup d'aliments riches en purines ;

Traitement de la goutte

De plus en plus de personnes soulagent leurs symptômes de la goutte grâce à des remèdes naturels. Il existe des plantes vraiment efficaces qui sont de puissants anti-inflammatoires et qui donnent de très bons et rapides résultats dans le traitement de la goutte : Médicament contre la goutte.

Vous pouvez l'acheter dans de nombreux pays européens, tels que : Italie, Espagne, Portugal, France, Pays-Bas, Allemagne, Pologne, Suède... et bien plus encore.

Diagnostic de la goutte

La goutte peut être difficile à diagnostiquer. Votre médecin peut prélever un échantillon de liquide dans les articulations enflammées pour vérifier la présence de cristaux. La goutte peut être traitée par des médicaments.

La notice d'utilisation indique comment l'utiliser. Je l'ai consommé avec beaucoup d'eau et j'ai déjà perdu 3 kilos sans grand effort. Je vais continuer mon traitement pour améliorer ma santé.

En plus des symptômes décrits ci-dessus, le spécialiste effectue divers tests de diagnostic, comme une analyse de sang pour vérifier le taux d'acide urique dans le sang. Toutefois, il convient de noter que dans de nombreux cas, lors d'une crise de goutte, les taux sanguins sont normaux. C'est pourquoi le spécialiste peut prélever un échantillon de liquide dans l'une des zones touchées afin de vérifier en laboratoire la présence de cristaux d'acide urique.

Causes de la goutte

Certaines des pathologies dont peut souffrir le patient, ainsi que certaines habitudes, augmentent le risque de souffrir de cette affection. Il existe donc des facteurs qui augmentent le risque de souffrir de la goutte car ils élèvent le taux d'acide urique. En voici quelques-uns :

L'hypertension artérielle ;
Boire de l'alcool ;
Insuffisance rénale, les reins n'éliminent pas correctement les déchets ;
La consommation d'aliments riches en purines, car cette substance est transformée en acide urique lors de sa décomposition.
Avoir des parents atteints de la maladie, c'est-à-dire que le facteur génétique joue un rôle.
Avoir une hypothyroïdie ou une glande thyroïde inactive.
Souffrir d'un problème médical qui fait que les cellules se reproduisent ou sont éliminées plus rapidement que d'habitude, comme le psoriasis, l'anémie hémolytique ou le cancer.
Prise de médicaments diurétiques en raison d'une hypertension artérielle ou de problèmes coronariens.
Obésité et surpoids.

Symptômes de la goutte

Les symptômes les plus fréquents qui peuvent indiquer que le patient souffre de la goutte sont les suivants :

L'apparition d'une douleur dans une articulation du pied. Cette douleur apparaît soudainement. Les patients disent souvent des phrases telles que "je me suis bien couché et je me suis réveillé sans pouvoir marcher", "le frottement du drap me gêne", etc.
La douleur augmente la nuit. La douleur est toujours plus forte la nuit car les articulations, étant au repos, sont à une température plus basse.
La zone affectée a un aspect inhabituel. La zone est généralement chaude, rougie, parfois gonflée et raide, avec un manque de mobilité.

Gestion de la goutte

Le traitement peut être basé sur différents types de médicaments et consiste à réduire la douleur des crises de goutte, ce qui permet de prévenir et d'éviter des dommages irréversibles aux articulations. L'objectif est de faire baisser le taux d'acide urique dans le sang, et voici quelques recommandations :

- Effectuer un diagnostic précoce. Pour ce faire, il est nécessaire de consulter un spécialiste qui prescrira le traitement approprié, car il peut y avoir, comme nous l'avons dit, des dommages collatéraux aux reins et/ou aux artères coronaires, avec une plus grande probabilité de souffrir de problèmes vasculaires pouvant affecter le cœur et le cerveau.

UN PODOLOGUE SPÉCIALISÉ ÉVALUERA UN TRAITEMENT PRÉCOCE POUR LE SOULAGEMENT OU L'ANALGÉSIE.

- Faites attention à votre alimentation et à votre mode de vie, en évitant la sédentarité. Il est important d'avoir une alimentation pauvre en purines et réduite en sel pour éviter que les reins ne travaillent trop. Pour cette raison, voici quelques recommandations diététiques :

Évitez de manger :

Les aliments riches en purines tels que la viande rouge, les saucisses, les abats, les poissons gras, les fruits de mer ou le fromage salé.
Les légumes tels que les tomates, les asperges, les épinards et les poivrons.
L'alcool (y compris la bière) et les boissons sucrées.
Le sel.

C'est bon à manger :

Les fruits tels que les cerises, les bananes, les pommes, les citrons et les oranges.
Les légumes contenant de l'apigénine comme le céleri, les oignons et l'ail, entre autres. Certaines plantes médicinales contiennent également cette substance, comme la camomille, la prêle et le thym, c'est pourquoi il est conseillé de boire ces infusions.
Buvez beaucoup d'eau.

Conclusion

En suivant ces conseils, le patient pourra éviter la goutte autant que possible. Toutefois, il convient de garder à l'esprit certains faits lorsqu'on aborde ce problème :

En général, une crise de goutte s'améliore en 5 à 10 jours.
Les personnes qui ont déjà souffert de la goutte dans le passé sont susceptibles d'en souffrir à nouveau après quelques mois ou années. En outre, ces crises répétées peuvent durer plus longtemps et se produire plus souvent.

Si elle n'est pas traitée, la goutte risque fort de progresser et de provoquer des douleurs permanentes dans les articulations et d'endommager les reins.